Cf. Ce ralliement de la droite monarchiste et cléricale est un précieux atout dans une France profonde très influencée par les curés et les notables. The French Republic under Cavaignac, 1848. The bourgeoisie was enraged to discover, however, that Lamartine was, indeed, as he had proclaimed himself to be, the spokesman of the working class. Le soir même, un supplément du Moniteur annonce la composition du nouveau gouvernement, dirigé par Odilon Barrot et dominé par les monarchistes du parti de l'Ordre. La date de l'élection fut fixée au 10 décembre lors de la séance du 26 octobre puis annoncée dans un décret rédigé le 28 octobre et publié le 1er novembre[1]. Celle-ci touche naturellement l'armée dont plusieurs officiers, tels que Bugeaud et Sourd, appellent à voter pour le neveu de Napoléon[39]. Irène Delage, « Décembre 1848 : un Bonaparte devient président de la République ! Pour être recevable, chaque vote doit être inscrit sur un papier blanc. Molé voit là le principal danger du moment, et croit qu'il se ferait beaucoup de mal si on laissait pendant trois ans [sic.] L'élection présidentielle de 1848, organisée pour désigner le président de la Deuxième République française, s'est tenue les 10 et 11 décembre 1848 et s'est conclue par la victoire écrasante de Louis-Napoléon Bonaparte, élu au premier tour au suffrage universel masculin pour un mandat de quatre ans. Introduction «Quand même le peuple choisirait celui que ma prévoyance mal éclairée peut-être redouterait de lui voir choisir, n'impor¬ te : «Alea jacta est ! »[4]. Raffet, Auguste (Paris, 02–03–1804 - Gênes, 11–02–1860) Estampe, Arts graphiques. En effet, sans le procédé légal d'arbitrage fourni par le droit de dissolution, une rivalité entre le président et l'Assemblée, jouissant tous deux de la même légitimité populaire, ne pouvait pas être réglée : on risquait de revenir, comme sous le Directoire, à la pratique du coup d'État. Situé rue Montesquieu[26], ce cercle était fréquenté par Alphonse Esquiros et Agricol Perdiguier[27]. In 1815 he had learned of her death, and later he was to recast her as Graziella in his prose “anecdote” of that name. Républicain d'extrême gauche, anticlérical et jacobin, Raspail a fait de son journal le relai des revendications les plus progressistes (instruction publique gratuite et obligatoire, droit d'association, impôt progressif). Il avait déjà été élu une première fois au mois de juin, mais les réticences républicaines à son égard l'avaient poussé à renoncer à son siège. Le Dernier Chant du pèlerinage d’Harold, published in 1825, revealed the charm that the English poet Lord Byron exerted over him. Il formula donc une proposition d'amendement : « L'Assemblée nationale délègue le pouvoir exécutif à un citoyen qui prend le titre de président du Conseil des ministres, élu pour un temps limité et qui est toujours révocable. Il obtient plus de 90 % des suffrages dans six départements (dont la Creuse et l'Oise) et plus de 80 % dans 34 départements sur 83. The French presidential election of 1848 was the first ever held. Jusqu'à une période proche, les péjorations l'emportent sur toute analyse scientifique. Quant à l'électorat catholique, il aurait pu voter pour Cavaignac par reconnaissance envers le général, qui comptait accueillir en France le pape Pie IX, chassé de ses États par une révolution républicaine. C'est à ce titre qu'il a perdu une grande partie de son prestige et de sa crédibilité après les journées de juin 1848, qu'il n'a pas su empêcher. En tant que chef du gouvernement, il endosse la responsabilité de tous les sujets de mécontentement attribués au régime, comme la crise économique ou l'impôt des 45 centimes. Évoquant sa candidature comme un sacrifice personnel consenti à contre-cœur par sens du devoir, hésitant face à la stratégie à adopter, il ne parvient pas à susciter l'enthousiasme autour de son nom. Cette proposition fut adoptée malgré l'opposition d'Armand Marrast, qui préférait confier cette élection à l'Assemblée[2]. Indre-et-Loire : 258 bulletins sur 76 784 ont été déclarés nuls. Après la révolution de février, Watbled s'est présenté sans succès aux élections à la Constituante. Médecin des pauvres et vétéran des Trois Glorieuses, François-Vincent Raspail (62 ans) est un farouche défenseur des intérêts du peuple, qu'il estimait lésés par la monarchie de Juillet, un régime qui l'incarcéra à plusieurs reprises et dont il critiqua le conservatisme dans son journal, Le Réformateur (1834-1835). Persuadé que ses théories ne pourront être appliquées que par lui-même, il souhaite être candidat à l'élection présidentielle depuis le mois de septembre. Composée d'une forte minorité orléaniste étrangère à la nostalgie exprimée par une partie de l'extrême gauche à l'égard du caractère collégial et impersonnel du pouvoir exécutif sous la Première République, la commission était unanime pour confier ce pouvoir à un seul homme. On June 24, 1848, he was thrown out of office and the revolt crushed. Ce dévouement me commande de ne pas retirer mon nom au libre choix du pays. By signing up for this email, you are agreeing to news, offers, and information from Encyclopaedia Britannica. Voir Partager Ajouter ce contenu. Celui-ci disposerait de pouvoirs étendus (initiative des lois, nomination des ministres et des hauts-fonctionnaires, direction de la diplomatie et commandement de la force armée) mais ses décisions seraient conditionnées au contre-seing des ministres. Geneviève, mémoires d’une servante. Lui et les autres membres du comité décident donc de ne pas se mettre en avant pour l'instant et de soutenir un autre candidat. La candidature de Raspail bénéficie du soutien du Peuple de Proudhon[29], pionnier de l'anarchisme. Garnier, Auguste (en 1867) Le maréchal Bugeaud avait également été brièvement envisagé[7]. Désormais, chacun de ces « partis » veut tirer parti de la joute électorale et porter son champion à la tête de l'État. A broken man, Lamartine entered the twilight of his life. Ainsi, la veille du scrutin, il fait placarder sur les boulevards des affiches bleues sur lesquelles on peut lire : « Français, vous avez d'un côté Cavaignac, un sabreur, dont la liberté ne veut pas, de l'autre Louis-Napoléon, un prince, dont la République s'inquiète ; pour vous tirer d'embarras, nommez le docteur Watbled. Si nécessaire, le préfet peut subdiviser chaque canton en plusieurs circonscriptions électorales (quatre au maximum)[13]. By early 1848 the acquisition of vast François Guizot (homme politique et historien, membre du parti de la résistance) exprime très bien dans ses Mémoires l'alchimie du vote : « l'expérience a révélé la force du parti bonapartiste, ou pour dire plus vrai du nom de Napoléon. Malgré le choix de Louis-Napoléon Bonaparte par le comité de la rue de Poitiers, certains monarchistes, et notamment des légitimistes intransigeants, optent pour Changarnier en qui ils voient un Monk capable de restaurer la monarchie[30]. Neveu de Napoléon Ier et prétendant bonapartiste, Louis-Napoléon Bonaparte (40 ans) s'est fait connaître sous la monarchie de Juillet par une tentative manquée de putsch militaire à Strasbourg en 1836. Ainsi définie par Cormenin, Tocqueville, Beaumont et leurs collègues, cette conception de l'élection et du pouvoir du président fut discutée, à partir du mois de septembre, par l'Assemblée constituante. Bonaparte en est conscient et, dans un manifeste publié le 30 novembre, il n'hésite pas à évoquer une possible amnistie pour les victimes de la répression de juin. Seules les voix attribuées aux six candidats déclarés et aux autres candidats éligibles ont été prises en compte. Sauveur de la république bourgeoise, Cavaignac a donc été nommé à la tête d'un nouveau gouvernement, dont Lamartine a, en revanche, été écarté. Ce procédé discutable est dénoncé par les députés bonapartistes (dont Boulay de la Meurthe) et ne fait qu'aliéner des sympathies au général. Gustave de Beaumont proposa ensuite le principe de l'inéligibilité du président sortant. Après avoir quitté l'Assemblée, le président de la République se rend au palais de l'Élysée. Le principe d'un mandat de quatre ans était un autre emprunt au modèle américain admiré par Tocqueville. Early in 1812 Lamartine had fallen deeply in love with a young working girl named Antoniella. Professor of History of French Literature, University of Geneva, 1963–73. Les troubles qui ont pu avoir lieu dans quelques sections, comme à Grenoble, ont été très limités[45]. Le choc du soulèvement, qui diffusa la peur des « partageux » et du communisme au sein des classes possédantes et des ruraux, avait en effet brisé la concorde feinte et les bons sentiments des premiers mois du régime, faisant apparaître des fractures entre les différents groupes politiques. Partis politiques sous la Deuxième République, célèbre opposant à la monarchie de Juillet, Association démocratique des amis de la Constitution, tentative manquée de putsch militaire à Strasbourg, département des estampes et de la photographie, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Élection_présidentielle_française_de_1848&oldid=177634361, Élection en France sous la Deuxième République, Portail:France au XIXe siècle/Articles liés, Portail:Époque contemporaine/Articles liés, Portail:Politique française/Articles liés, Portail:Printemps des peuples/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, Élection présidentielle française de 1848. Comme suite aux journées de février 1848, le gouvernement provisoire a fixé au 9 avril l'élection de l'Assemblée nationale constituante chargée de rédiger la nouvelle Constitution.Les éléments les plus radicaux craignent que la Révolution soit confisquée par une majorité rurale guidée par les notables et souhaitent retarder les élections. Quelques jours avant l'élection, le général est victime d'une nouvelle calomnie qui l'accuse d'avoir accepté l'insertion de noms de criminels dans des listes de blessés de la révolution de février bénéficiaires de pensions. La participation (74,8 % des inscrits) est donc sensiblement en baisse depuis avril (81,2 % à cette date). Ministre de l'Intérieur du gouvernement provisoire de février 1848, ce démocrate convaincu fut à l'origine de l'instauration du suffrage universel masculin. Il s'est convaincu, d'après les dispositions de Cavaignac et les influences qui le dominent, qu'il ne romprait jamais entièrement avec les socialistes ; que, tout en blâmant leur manière violente de s'emparer du bien d'autrui, il a un penchant pour leurs doctrines et beaucoup de sympathie pour quelques-uns de leurs défenseurs. In 1847 his Histoire des Girondins became widely popular, and he rose to considerable political prominence in early 1848, when he led the Second Republic for a short time. »[22]. Le 6 septembre 1848, Lamartine avouait, ... Une de ses sœurs, Eugénie, avait, en effet, épousé un influent notable local, de Coppens, qui avait favorisé son élection. Même des proches du comité de la rue de Poitiers, tels que le comte de Falloux, un légitimiste, et le comte de Rémusat, un ami de Thiers, optent pour la candidature du général. Candidat des républicains avancés partisans des réformes sociales (ceux que l'on appelle les « rouges »), défenseur du droit au travail et du droit à l'assistance, il s'appuie sur la Solidarité républicaine. B. Duvergier. C'est beaucoup d'être à la fois une gloire nationale, une garantie révolutionnaire et un principe d'autorité. Le premier texte est un passage extrait d'Histoire de la révolution de 1848 de Lamartine. Et si cet ambitieux est un homme qui a su se rendre populaire ; […] si c'est le rejeton d'une de ces familles qui ont régné sur la France […], répondez-vous que cet ambitieux ne parviendra pas à renverser la République ? The results of the 1848 U.S. presidential election are provided in the table. Dans une lettre ouverte adressée le 6 décembre aux rédacteurs de L'Hermine et de L'Étoile du peuple, le général confirme qu'il retire sa candidature : « Votre estimable journal m'apprend que beaucoup d'électeurs se proposent de me donner leurs voix pour la présidence de la république. Défenseur des idées ndidat à l’élection présidentielle de décembre 1848, Lamartine … L'union entre la Montagne et les socialistes est cependant loin d'être totale, car le respect des Montagnards pour la propriété privée diffère des idées de l'influent Proudhon, dont une querelle avec un partisan de Ledru-Rollin, Félix Pyat, dégénère en affrontement physique le 25 novembre[5]. Discours de Jules Grévy et de Lamartine à l'Assemblée nationale, 6 octobre 1848, cités par Pierre Milza. ... Election de Louis-Napoléon Bonaparte (1808-1848), 20 décembre 1848. Il est le grand vaincu de cette élection qui sonne la fin de sa carrière politique. Pour être éligibles, les candidats doivent être nés français, hommes d'au moins trente ans, et n'avoir jamais perdu la nationalité française (article 44 de la Constitution du 4 novembre 1848). After her death in December 1817, Lamartine, who had already dedicated many strophes to her (notably “Le Lac”), devoted new verses to her memory (particularly “Le Crucifix”). Let us know if you have suggestions to improve this article (requires login). […] Je mettrais mon honneur à laisser, au bout de quatre ans, à mon successeur le pouvoir affermi, la liberté intacte, un progrès réel accompli. Déjà discrédité aux yeux des ouvriers parisiens, déçus par sa conception libérale et bourgeoise de la république, et à ceux des bourgeois, outrés par son manque de fermeté à l'égard de l'extrême gauche, il reste peu connu des masses laborieuses provinciales. Or, comme Bugeaud avant lui[31], Changarnier se désiste dès le mois de novembre[32]. Après deux manifestations visant à repousser la date de l'élection afin d'éduquer les populations, le scrutin et fixé au dimanche 23 avril 1848, jour de la fête de Pâques. En février 1848, après avoir été l'un des premiers à proclamer la République à l'hôtel-de-ville, il reprit volontairement le titre du journal de Marat pour créer une nouvelle feuille de gauche, L'Ami du Peuple. », « Si j'échouais, ce serait un grave échec pour les idées d'ordre ; si je réussissais, je serais obligé d'épouser la République et, en vérité, je suis trop honnête garçon pour épouser une si mauvaise fille ! Cormenin proposa que le président soit directement élu par le peuple, à la majorité relative mais avec un minimum de deux millions de voix. Martinique , Guadeloupe, Reunion , Guyane , … On June 24, 1848, he was thrown out of office and the revolt crushed. Lamartine was educated at the college at Belley, which was maintained by the Jesuits though they were suppressed in France at this time. Ce décret de bannissement visait également la branche aînée de la famille, représentée par le duc de Bordeaux. Pour être élu dès le premier tour, un candidat doit avoir obtenu la majorité absolue des suffrages exprimés et au moins deux millions de voix. Ni lui ni Molé ne s'attendent à voir la République durer plus de quelques mois si Louis-Napoléon vient au pouvoir, et ils croient qu'il ne serait pas bon de revenir tout d'un coup d'une République à une monarchie sans aucune transition », Votée le 28 juin, cette motion de confiance lui a été confirmée, à la demande de. Thiers a songé à se porter candidat de ce mouvement avant de se raviser : « Si j'échouais, ce serait un grave échec pour les idées d'ordre ; si je réussissais, je serais obligé d'épouser la République et, en vérité, je suis trop honnête garçon pour épouser une si mauvaise fille ! Toutes les régions légitimistes s'y retrouvent : Flandre, Alsace, haut Doubs, Provence (Provence en voie de mutation, partageant cette option avec un socialisme émergeant), Languedoc, Pays basque, Ouest (grosso modo le Massif armoricain), auxquelles il faut ajouter deux autres qui votèrent en partie pour Ledru-Rollin : l'Allier, et les Pyrénées-Orientales emmenées par le grand homme natif des lieux François Arago. Louis-Napoléon Bonaparte officialise ses intentions dès le 26 octobre, à l'occasion d'un discours à la tribune. Or, en privant le président, élu par le peuple, de sa ré-éligibilité et de son pouvoir de dissolution, Tocqueville et ses collègues ont, de fait, accru la dangerosité des institutions. French_presidential_election,_1848 - WikiMili, 1852 Graziella. The book was so successful that Lamartine attempted to extend it two years later with his Nouvelles méditations poétiques and his Mort de Socrates, in which his preoccupation with metaphysics first became evident. Corse : 3 voix réparties entre Barbès, Louis Blanc et Henri de La Rochejaquelein. À l'autre extrémité du spectre politique, il reçoit le soutien de Thiers, qui agit au nom du comité de la rue de Poitiers. Lamartine fait partie du premier gouvernement provisoire mis en place en février 1848, où il est ministre des Affaires Étrangères. Elle fut ensuite amendée à la demande d'Alexis de Tocqueville. L'adjectif « modérés » employé par Changarnier ne désigne pas les républicains modérés de Cavaignac mais bien les partisans de la droite monarchiste, modérément républicains. Quelques jours plus tôt, l'Assemblée a été parcourue des bruits de coup d'État et d'arrestation de représentants opposés au général. de février 1848. Or, le conflit, pressenti par certains constituants, entre le président et l'Assemblée commence à s'esquisser tandis que les partisans de l'Ordre se font de moins en moins d'illusions sur la duplicité de Bonaparte. Bonaparte est également approché par un des chefs de la droite catholique, Montalembert, qui se voit promettre la satisfaction des deux grands chevaux de bataille des catholiques : la liberté de l'enseignement (future loi Falloux) et le rétablissement de la souveraineté du pape sur Rome (future expédition de Rome). De plus, les socialistes veulent se compter à l'occasion de l'élection présidentielle. Les pourcentages ci-dessous ont été calculés à partir des chiffres incomplets et partiels publiés par le journal La Presse entre le 13 et le 20 décembre 1848. 1851 Les nouvelles confidences. L’Assemblée Constituante, élue en avril 1848 par 9 millions d’hommes, voit la victoire des Républicains modérés sous l’impulsion de Lamartine alors que les socialistes sont les grands perdants de cette première élection qui marque la revanche des campagnes sur l’agitation et le soulèvement This was the only direct presidential election until 1965 French presidential election The 1848 Presidential Election Digital Bibliography from the Gallica catalogue selected and organised thematically by the Fondation Napoléon "Inside the Presidential Ballot box" where Ledru-Rollin and Raspail are fighting, Cavaignac and Louis-Napoleon are glaring at each other, and Lamartine sits playing the lyre" Définition du mode d'élection du président de la République, Un président à l'américaine : les travaux de la commission de Constitution (mai-août), Le rejet de l'amendement Grévy (6 octobre), Contexte politique de la fin de l'année 1848, Le général Cavaignac, candidat du gouvernement et des républicains, Une candidature soutenue par les institutions, Une campagne affaiblie par la rumeur et la calomnie, Ledru-Rollin, candidat des démocrates-socialistes, Un républicain avancé détesté par la droite, Raspail, candidat socialiste révolutionnaire, Le général Changarnier, candidat monarchiste malgré lui, Louis-Napoléon Bonaparte, candidat bonapartiste, Un prétendant bonapartiste face au jeu politique républicain, Antoine Watbled, candidat indépendant marginal, Proclamation des résultats à l'Assemblée nationale, Interprétation des résultats : de la rancœur à la nécessaire mise à jour, Conséquences de la victoire de Louis-Napoléon Bonaparte, « L'Assemblée nationale délègue le pouvoir exécutif à un citoyen qui prend le titre de, « avec le mandat de tout un peuple, le mandat qu'a eu Napoléon », « Êtes-vous bien sûrs que parmi les personnages qui se succèderont tous les quatre ans au trône de la présidence, il ne se trouvera jamais un audacieux tenté de s'y perpétuer ?