Ville de Nay

nay-solidarite-01.jpg

Centre Communal d’Action Sociale

LOGO_MSAP.jpgccas8, Cours Pasteur - 64800 NAY
Responsable : 
Secrétaire : 
Tél. : 05.59.13.02.71 - Port. : 
Fax : 05.59.13.02.78 - Contact

Permanences
Du lundi au jeudi de 8h à 12h sans RDV et
de 13h30 à 17h sur RDV
Le vendredi  sur RDV uniquement

 

Présentation

Le Centre Communal d'Action Sociale est un établissement public local, destiné à venir en aide aux personnes en difficulté par divers moyens, financier (aide sociale départementale), en nature (aide ménagère, portage de repas, etc…) et en espèce (budget autonome). En gestion autonome, il est régi par le code de  l'aide sociale et familiale, géré par un Conseil d'Administration dont le Maire est Président de droit.

Depuis toujours la précarité a été prise en charge par les religieux, et ce n'est que sous l'ancien régime, pendant la Renaissance, que François 1er a commencé à prendre en charge la précarité c'est-à-dire le public indigent, en créant  les grands bureaux des pauvres. A la fin du 18è siècle ces bureaux sont devenus les bureaux de bienfaisance, fin 19è  siècle les bureaux d'assistance, et vers la moitié du 20è siècle les bureaux d'aide sociale. Puis avec la  décentralisation en 1982, les Centre Communaux d'action sociale pour donner une meilleure dynamique (loi du 6/01/1986).

Le CCAS est destiné à venir en aide aux personnes en difficulté passagère, en situation de précarité, tout public, par divers moyens : financier, nature et en espèce par son budget.

Attributions obligatoires et facultatives

Attributions obligatoires

Financier par l'aide sociale départementale incombant aux CCAS (prises en charge diverses des personnes à peu de ressources pour entrer en maison de retraite, centre long séjour, placement familial, allocation tierce personne, prix modéré en foyer restaurant municipal, foyer d'handicapé, centre d'aide par le travail, aide ménagère hors caisses de  retraite ...etc)
Ces demandes se forment en montant des dossiers de prise en charge en relation avec la famille, le CCAS et institution décisionnaire (Conseil Général)
Ces dossiers sont ensuite transmis au Conseil Général (CG). Le CCAS est un partenaire privilégié du CG dans ses attributions premières. Un travail d'information passe par ce guichet unique social/communal.

Attributions facultatives

En nature par des services prestataires tels que services d'aide ménagère, portage de repas à domicile, transport ...etc. Demandes de prises en charge pour obtenir des aides diverses des partenaires (caisses de retraite, conseil  général, caisses complémentaires...)
Des CCAS peuvent gérer des Maisons de retraite, foyers, crèches... etc selon l'importance de la commune et de sa volonté politique et budgétaire.

  • Service prestataire d’Aide Ménagère
    Transfert au SIVU-AD au 01/04/2010 - Tél. : 05 59 13 02 75
    Regroupement 6 communes (Nay, Mirepeix, Bourdettes, Igon, Bénéjacq et Baudreix)
  • Service prestataire de Portage de Repas en liaison chaude
    Transfert à la Mairie de Nay au 01/01/2011 - Tél. : 05 59 61 90 30
Attributions selon son budget

Budgétaire Le CCAS est doté d'un budget autonome, permettant d'intervenir ponctuellement pour des familles en difficulté, toutes générations confondues, par des moyens pécuniaires tels que cantine, vacances scolaires, centre de loisir, factures diverses EDF, EAU, allocation chauffage, difficultés spécifiques rencontrées, ... en complément des aides de divers partenaires (CG, CAF, associations caritatives ... etc).
Son fonctionnement est indépendant car de par son budget, il arrête les comptes chaque année et prépare le budget de l'année suivante. Il est soumis aux contrôles de la Préfecture, du Trésor Public et Cours des Compte en tant que service public.

Le conseil d'Administration décide en séance à huis clos, des aides accordées pour les demandes à 'étudier et vote les montants selon les situations. Il décide aussi de mettre en place des aides sous certaines conditions. Travaille en partenariat avec la MSD (assistantes sociales du CG).

Les missions du CCAS

Elles sont très diverses, en relation avec tous les partenaires (DDE pour les logements dits indignes, la DDASS pour les signalements des familles en maltraitance, MDPH pour les handicapés, Pôle gérontologique pour la mise en place des plan d'aide à domicile, la CAF pour les contentieux envers les familles, la MSD, les associations caritatives locales.., et autres. Ce qui signifie que le travail en partenariat en fondamental.

Le CCAS de NAY a mis en place des permanences pour le suivi seulement des dossiers HLM en partenariat avec les offices HLM (3 cités sur NAY).

Le CCAS suit la cantine locale au titre du social pour repérer des familles en difficultés en relation avec le Trésor Public.

Il organise dans son local CCAS au Foyer restaurant des séances d’Initiation à la Langue des Signes le jeudi soir, de 19H à 20H30 et diverses activités et animations : braderies pour le public en difficulté, des séances découvertes…

Il organise, le mercredi matin, des séances de Gymnastique Douce  au Centre multi -services  - Voir Document PDF

Chaque mois le CCAS se réunit en séance à huis clos présidée par le Président du CCAS ( Maire) et les membres du Conseil au nombre de 10 (5 Elus communaux, puis des membres nommés par le Maire en début de mandat : un membre représentant des retraités/âgés, 1 pour les handicapés, 1 pour le familles sous tutelle, 1 pour les bénéficiaires RSA, 1 représentant la commune de Bourdettes rattachée à NAY pour le social en 1997).

Le CCAS assure des missions diverses au quotidien. . .au besoin des administrés pour toute sorte d'informations et orientations éventuelles. Dans ses missions secondaires, le travail social est assorti de maintes actions (RDV au bureau, à domicile...)

Partager