Ville de Nay

nay-patrimoine-01.jpg

Jean-Joseph d'Augerot

Jean-Joseph d'Augerot1739-1811 - Premier maire de Nay

Jean-Joseph d'Augerot, premier maire de Nay élu en 1790 par 28 voix sur 53 votants au suffrage censitaire (seuls les contribuables avaient droit à ce suffrage) demeura à son poste jusqu'à sa mort en 1811.

Manufacturier en laine et maître de forges il appartenait à la société bourgeoise nayaise et sa charge lui échut à une époque troublée. Comme pendant toute période révolutionnaire, les désordres étaient fréquents à Nay comme ailleurs et les volontaires de la Garde Nationale avaient grand peine à calmer les esprits et réprimer les excés de quelques uns. Le 17 juillet 1795 d'Augerot demanda le rétablissement de la gendarmerie, ce qui lui fut accordé. Jusqu'alors on avait déploré des dégradations et la disparition d'objets du culte à la "ci-devant" église, l'agitation de la "Société Populaire contre le terrorisme et le brigandage" plus soucieuse de s'épurer de ses membres jugés modérés, les altercations nocturnes entre agitateurs et ivrognes, Il eut également fort à faire avec les crues du gave qui endommageaient régulièrement le pont de bois, toutes affaires qu'il régla à la satisfaction de ses administrés, lesquels le réélurent continûment.

Pourtant en juin 1793 son mandat avait connu une interruption suite à son emprisonnement à Pau. Les autorités révolutionnaires le tenaient pour "suspect", qualificatif  lourd de menace à l'époque. Ennui de courte durée car une pétition de ses ouvriers de la Manufacture Royale et probablement le versement d'une caution personnelle de 12 000 livres le tirèrent de ce mauvais pas.

En 1802 le préfet Castellane avait rendu un hommage officiel à celui qui fut le premier maire de Nay. L'un de ses deux fils lui succéda avant de se démettre en 1827, laissant la place à Jean-Janvier Lussagnet qui fit construire l'Hôtel de Ville où le portrait de Jean-Joseph d'Augerot figure en bonne place.

Partager
Vous êtes ici : ACCUEIL · Histoire / Patrimoine · Personnages célèbres · Jean-Joseph d'Augerot