Ville de Nay

nay-patrimoine-04.jpg

Patrimoine : fouilles archéologiques

Patrimoine : fouilles archéologiques de NayLes archéologues ont mis au jour les fondations des arcades des couverts (appelés aussi garlandes) des deux côtés conservés de la place.

En effet, au cours du XIXe siècle de grands travaux ont également animé la ville sur plusieurs années et la place médiévale a été détruite pour réaliser celle que nous connaissons aujourd’hui. 

Celle-ci était fermée sur quatre côtés (à l’emplacement du monument aux morts et de la mairie actuelle) par des maisons, la rue Joffre n’existait pas, la rue Foch était fermée par un mur d’enceinte et une porte d’entrée de ville, la maison commune était au centre de cette place.  Les fouilles archéologiques ont ainsi découvert, à partir du cadastre ancien, les murs et piliers de fondation de cette halle.

Ce bâtiment  rectangulaire comportait deux ensembles : la halle-marché au rez-de-chaussée avec deux petites pièces sur les côtés est et ouest et une halle sur piliers, une ou plusieurs pièces à l’étage pour les réunions des jurats puis du conseil municipal. Détruite en 1839, on en a seulement conservé les fondations. Cette maison commune daterait en l’état des découvertes des temps modernes (XVIe - XVIIe siècle). 

Les parties plus anciennes n’ont pu être fouillées.

Les résultats des recherches et l’analyse des découvertes seront rendus dans l’année 2019 et nous ne manquerons pas de vous en faire part.

Partager
Vous êtes ici : ACCUEIL · Histoire / Patrimoine · Actualités · Patrimoine : fouilles archéologiques